广东11选5黑彩:Regard sur la Chine

Fuzhou, une ville chargée d’histoire

Je veux commenter   2018-06-29 09:20:14    Source:la Chine au présent

广东11选5走势图一定牛 www.4si5.cn

Le quartier ? Trois voies et sept ruelles ? de Fuzhou

Capitale du Fujian, Fuzhou se trouve en aval du fleuve Minjiang, dans l’est de la province. Bordée à l’est par la mer de Chine orientale, la ville est séparée de l’?le de Taiwan par le détroit de Taiwan. Adossée à des montagnes et traversée par le fleuve Minjiang, la ville de Fuzhou, que l’on appelle en chinois Rongcheng (ville des figuiers banians), jouit d’un climat agréable et d’une situation géographique privilégiée.

Fuzhou est une ville ancienne et riche d’histoire qui fut longtemps le centre politique du Fujian et l’une des principales villes c?tières du sud-est de la Chine. Ville portuaire et point de départ de la Route maritime de la Soie, elle a été le témoin des multiples échanges commerciaux et culturels entre la Chine et le Moyen-Orient et entre la Chine et ses régions voisines, et un point de fusion de diverses cultures. Depuis quelques années, le gouvernement municipal de Fuzhou essaie d’en faire un n?ud stratégique de la Route maritime de la Soie du XXIe siècle, et la ville fait partie des membres fondateurs de United Nations Maritime-Continental Silk Road Cities Alliance. Parallèlement, étant l’une des premières villes chinoises où la politique de la réforme et de l’ouverture a été mise en pratique, et une zone pilote de libre-échange, Fuzhou attire de nouvelles industries et des technologies de pointe dans les domaines de l’Internet des Objets, du big data, du cloud computing et de l’intelligence artificielle.

Une ville c?tière stratégique

Selon les annales, l’histoire de Fuzhou remonte au IIIe siècle av. J.-C. La ville fut la capitale du royaume de Minyue. Pendant la période des Jin de l’Ouest (317-420), des habitants du nord du pays se déplacèrent vers le sud et s’y installèrent. Sous l’influence des Han venant de la Plaine centrale, Fuzhou connut progressivement une certaine prospérité. Sous la dynastie des Song (960-1279), Fuzhou entra dans son ère d’or de l’économie et de la culture. Comptant à l’époque parmi les six villes chinoises les plus importantes, Fuzhou fut un centre de culture et d’éducation. Il y avait dans la ville de nombreux figuiers banians, ce qui lui valut son surnom de ? ville des figuiers banians ?.

Sous la dynastie des Ming (1368-1644), le commerce avec l’étranger était florissant à Fuzhou. étant un port important, Fuzhou accueillait des émissaires du royaume de Ryukyu, des hommes d’affaires du Japon et des missionnaires catholiques. En 1392, dans le but de faciliter l’offre de tributs venant du royaume de Ryukyu et les échanges commerciaux entre les Ming et celui-ci, Zhu Yuanzhang, premier empereur des Ming, fit don de navires au royaume Ryukyu et envoya des techniciens en construction navale et des marins du Fujian. Ces immigrés chinois furent surnommés ? les trente-six familles min (le Fujian était aussi appelé min) ?.

Ils furent chargés de la navigation maritime, de la construction des bateaux, de la rédaction et de la traduction des documents diplomatiques, ainsi que de la gestion des échanges commerciaux avec la Chine. Ils jouissaient d’un statut supérieur dans la société des Ryukyu et le roi des Ryukyu leur accordait de nombreuses faveurs. Ils construisirent même leur propre village indépendant.

Au début du XVe siècle, pour renforcer ses liens avec les pays étrangers, le gouvernement des Ming envoya l’amiral Zheng He en mission diplomatique vers les mers occidentales. De 1405 à 1433, à la tête d’une gigantesque flotte, Zheng He conduisit sept expéditions maritimes. Au cours de sa huitième expédition, il mourut des suites d’une maladie. Selon des annales

historiques, Zheng He s’est arrêté avec son équipage dans une trentaine de pays et régions d’Asie et d’Afrique, avant d’arriver au bord de la mer Rouge et de la c?te est de l’Afrique. Avant chaque expédition, la flotte de Zheng He séjournait au port de Taiping, dans l’arrondissement Changle de la ville de Fuzhou, pour se ravitailler et recruter des marins. Le port de Taiping fut la base des flottes de Zheng He.

Grace aux contacts établis par les flottes de Zheng He, les relations entre la Chine et les pays de l’Asie du Sud-Est entamèrent une nouvelle phase. Selon les statistiques, sous le règne de Yongle (1403-1424), 318 groupes d’émissaires étrangers se sont rendus en Chine, soit 15 groupes en moyenne chaque année. Sept rois de quatre pays, dont le Brunei et les Philippines, envoyèrent des délégations en Chine. Une fois, 18 missions se rendirent en Chine en même temps pour offrir des tributs. Trois rois moururent des suites de maladies en Chine. Conformément à leur testament, ils furent enterrés en Chine. La dynastie des Ming les inhuma en respectant le protocole réservé aux rois.

Les flottes de Zheng He naviguèrent sur le Pacifique occidental, traversèrent ensuite l’océan Indien avant d’atteindre le littoral de l’Asie de l’Ouest et la c?te est de l’Afrique. Elles parvinrent au cap de Bonne-Espérance, l’extrémité sud de l’Afrique. Au cours de ses missions, Zheng He sillonna trois océans, ce qui n’avait jamais été réalisé avant lui dans l’histoire de la navigation chinoise. Il eut 87 ans d’avance sur Christophe Colomb, 92 ans sur Vasco da Gama, et il atteignit les Philippines 116 ans avant Fern?o de Magalh?es. Un exploit dans l’histoire mondiale de la navigation maritime et une grande contribution de la Chine à la navigation maritime mondiale.

Un musée d’architecture ancienne des Ming et des Qing

Au centre-ville de Fuzhou, il existe une zone de monuments très anciens, où l’échiquier des rues et des ruelles a été conservé depuis le VIIIe siècle. C’est le seul quartier où l’on peut encore observer le système des li et des fang typique des villes

antiques chinoises. Ce système incarne la division des villes et des campagnes et la gestion par les habitants dans la Chine antique. Le li et le fang sont des unités de division. Pour faciliter l’administration, la ville était divisée en différentes zones : des zones d’habitation, des zones commerciales, des zones administratives.

Ce quartier de monuments anciens compte à peu près deux cents exemples d’architecture ancienne, le plus connu étant le quartier ? Trois voies et sept ruelles ?. Ce vieux quartier d’habitation abrite encore de nombreux sites historiques dont les résidences de certaines célébrités. La terre est recouverte par des pavés et les maisons ont des murs blancs et des toits gris, cette zone est bien structurée. Les fenêtres en bois sont sculptées de motifs magnifiques. Ce quartier est considéré comme un musée à ciel ouvert de l’architecture des Ming et des Qing (1644-1911).

Les quartiers historiques et culturels sont garants de la mémoire des villes et leur valeur culturelle est très importante pour le développement des villes. Aujourd’hui, le quartier ? Trois voies et sept ruelles ? est devenu la ? carte de visite ? de la ville de Fuzhou. La municipalité a débloqué des fonds importants pour la restauration de ce quartier historique et culturel afin qu’il devienne une plate-forme d’échanges sur la culture traditionnelle de Fuzhou.

Outre la restauration de ce quartier, la ville a achevé la restauration d’autres quartiers historiques et culturels tels que les quartiers de Shangxiahang et Zhuzifang. Le quartier de Shangxiahang se trouve dans l’arrondissement Taijiang qui comprend les rues Shanghang et Xiahang ainsi que leurs environs. Regroupant un grand nombre de commerces et de restaurants, le quartier de Shangxiahang était autrefois le centre commercial de la ville et son port de navigation fluviale, un lieu qui reflète le vieux Fuzhou : on peut go?ter la cuisine traditionnelle dans la rue Shanghang et admirer l’architecture élégante de monuments anciens dans la rue Xiahang. Témoin du développement du commerce de Fuzhou, Shangxiahang fait l’objet de recherches menées par des experts du folklore et de l’histoire.

Zhuzifang se situe au bord de la rivière Antai, au sud de la rue Jintai. Autrefois, la rivière Antai servait de paravent à la ville de Fuzhou. La rivière est longée par des figuiers banians et des maisons dont le style architectural est celui des Ming et des Qing. On dit que sous les Song, la famille des Zhu y vécut. Comme les quatre frères Zhu sont devenus mandarins, la porte de leur maison est peinte en rouge. D’où le nom de Zhuzifang.

Dans l’Antiquité, ce quartier regroupait les écoles. On y construisit notamment trois temples de Confucius, deux écoles pour le district, deux sièges de l’ancien gouvernement à l’échelon du district et une école établie par le préfet. C’est également dans ce quartier que se trouve le célèbre Jardin des hibiscus, qui date de la dynastie des Song.

Le berceau de l’armée de mer moderne de Chine

Faisant face à l’arrondissement Changle, sur la rive opposée, se trouve l’arrondissement Mawei. Situé à la jonction de deux affluents du fleuve Minjiang, Mawei, appelé aussi Majiang, est un port naturel. Il y a une centaine d’années, se développa à Mawei le premier chantier naval moderne de Chine, avec la première école navale moderne de Chine, le premier croiseur chinois, le premier avion chinois et la première machine à vapeur chinoise...

Au milieu du XIXe siècle, alors que le gouvernement chinois de l’époque avait ouvert le port de Fuzhou contre son gré, des navires de guerre et des navires marchands de différents pays qui séjournèrent à Fuzhou jetèrent l’ancre dans le port de Mawei. à la fin de la dynastie des Qing, les partisans du Mouvement d’auto-

renforcement créèrent une administration de navires à Mawei, en fabriquant des armes et de l’artillerie connexe, construisant des quais et recrutant des techniciens et professeurs d’Europe. Le chantier naval de Mawei fut le premier chantier naval moderne de Chine et le plus grand du genre en Extrême-Orient à l’époque. De 1866 à 1907, soit de sa création jusqu’à sa fermeture, quarante navires y furent construits.

Une école d’administration des navires fut également établie à Fuzhou pour former le personnel de construction navale et de navigation, ainsi que les officiers de l’armée de mer. Certains dipl?més de cette école s’enr?lèrent dans la flotte du Fujian, première armée de mer chinoise. Cette école est considérée comme le berceau de la marine chinoise moderne. Peu après l’établissement de la flotte du Fujian, la Guerre sino-fran?aise se déclencha en 1883. La flotte fran?aise envahit le port de Mawei et lan?a une offensive contre la flotte chinoise. Les généraux de la flotte du Fujian abandonnèrent les navires de guerre et s’enfuirent. Toute la flotte du Fujian fut anéantie.

Située au bord du fleuve Minjiang, la pagode Luoxing est très connue. Elle servait autrefois de balise. On dit qu’il n’y avait pas de repère pour marquer Fuzhou sur les cartes de navigation. Seule la pagode Luoxing indiquait la position de la ville. Lorsque les navires étrangers arrivèrent au large de Fuzhou, les marins s’exclamèrent ? China Tower ? en voyant la pagode. Pour envoyer un courrier à Fuzhou, il fallait écrire sur l’enveloppe ? China Tower ?.

En 1963, la pagode fut rénovée. La zone autour de la pagode fut aménagée en parc. La pagode a été fermée au public pour garantir sa préservation.

+plus Rendez-vous

www.4si5.cn

J’aime

Suivez nous sur Facebook www.4si5.cn

Suivez nous sur Twitter

@www.4si5.cn

suivre @www.4si5.cn

www.4si5.cn

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos

  • C919 中国智造新名片 2018-10-09
  • 其实,生产力发展了,社会财富丰富了,把小萌们养起来也不是什么问题……但你们不能被养着还养出脾气来还妄图对真正的劳动者指手画脚! 2018-10-09
  • 荆楚网(湖北日报网)采购信息 2018-10-06
  • 西安6月以来限购区域内无一家开盘,“摇号细则近日将出” ——凤凰网房产北京 2018-09-21
  • VAR技术再抢镜 瑞典队1-0点杀韩国 2018-09-21
  • Си Цзиньпин выступил с важной речью на заключительном заседании 1-й сессии ВСНП 13-го созыва 2018-09-20
  • 福建竹农联名写信:幸福生活节节高 祖国明天更美好 2018-09-20
  • 传统端午民俗显魅力 1558.8万人次游湖北 2018-09-15
  • 解读劳斯莱斯库里南 诠释顶级奢华旅行 2018-09-15
  • 网络促销不得先涨再折 2018-09-14
  • 特朗普指示考虑对进口汽车及零配件启动“232调查” 2018-09-14
  • 传统节日,从美食走向美感(新语) 2018-09-13
  • 外国网友眼中的端午节:龙舟、粽子、中国文化,还有商机! 2018-09-13
  • 四川乐山公交车爆炸案告破 嫌疑人重伤已被警方控制 2018-09-06
  • 【学习时刻】中央党校徐浩然:把“人民”二字镌刻在党的旗帜上 2018-08-16