?

广东11选5选五杀号:HAVE A NICE DAY Ou la politesse du désespoir

广东11选5走势图一定牛 www.4si5.cn 2018-06-26 05:04:52 Chine-info Jésus Castro-Ortega

Lorsque Xiao Zhang, simple chauffeur d’un petit mafieux local, décide de voler de l’argent à son boss, il est loin de s’imaginer les répercussions qu’aura son acte aussi puéril que, finalement, bien intentionné…

Remarqué avec un premier long-métrage d’animation en 2008, ? Piercing ?, qui racontait déjà avec un naturalisme saisissant les tribulations de la jeunesse désargentée de Nankin, le réalisateur chinois Liu Jian (lui-même originaire de Nankin) revient cette fois-ci avec ? Have a Nice Day ?, une comédie noire qui bénéficie, contrairement à son premier film, d’une sortie nationale en France et d’une belle exposition médiatique grace, notamment, aux nombreuses nominations que le film a obtenues au Festival International de Berlin en 2017, mais aussi grace à son passage remarqué au Festival International du Film d’Animation d’Annecy cette année.

Have A Nice Day - Still 2 / 2017Nezha Bros Pictures Company Limited, Le-joy Animation Studio

? Have a Nice Day ? nous raconte donc les tribulations d’un jeune chauffeur sans le sou qui décide de détourner l’argent de son patron, un petit mafieux sans envergure affublé de deux hommes de main improbables. Véritable comédie noire, qui rappelle parfois les personnages hauts en couleurs qu’on pouvait trouver dans les comédies satiriques italiennes des années soixante/soixante-dix (comme ? Affreux, Sales et Méchants ?, d’Ettore Scola), ? Have a Nice Day ? dépeint un monde terne, éteint, décrépi et sans issue, dans lequel les personnages agissent tous, sans exception aucune, par appat du gain. Cette critique larvée du capitalisme qui a gangrené toutes les strates de la société chinoise, de la plus modeste à la plus élevée, n’est ici jamais frontale, car elle s’incarne toujours au travers de personnages aussi cupides qu’attachants. Leurs motivations na?ves, à défaut d’être justifiables, sont bien compréhensibles dans un monde régi par l’argent et par l’apparence. Ainsi, le geste un peu stupide de Xiao Zhang (voler un sac plein de billets) n’est dicté que par le désir de pouvoir offrir à sa fiancée le cadeau dont elle rêve : une bonne opération de chirurgie esthétique en Corée du sud…

Le réalisateur pose un regard sans complaisance, mais jamais condescendant, sur ses personnages malmenés par la vie. Ils sont tous victimes d’une spirale infernale, alimentée par la bêtise des uns, la maladresse des autres, et par un destin qui s’amuse à faire se télescoper les existences autour de ce sac rempli d’argent que tout le monde veut posséder. Et si, au final, le film ne faisait que nous raconter l’histoire d’un naufrage collectif, et dr?le, provoqué par ces billets de banque ?

Have A Nice Day - Still 3 / 2017 Nezha Bros Pictures Company Limited, Le-joy Animation Studio

On dit parfois qu’un film n’est que le véhicule permettant de raconter sa propre genèse, et on peut sans doute deviner dans ? Have a Nice Day ?, les difficultés rencontrées par le réalisateur pour trouver les fonds (le sac plein d’argent ?) afin de concrétiser son propre rêve, celui de faire son film. Le manque de moyens a visiblement contraint Liu Jian à faire des choix artistiques drastiques, mais qui servent ici complètement la narration et la thématique même du film : l’animation, minimaliste, est largement compensée par une approche naturaliste des décors, étonnants de réalisme, et par l’expressivité graphique des personnages, dont les visages singuliers et légèrement difformes expriment un mal-être profond.

Have A Nice Day - Still 5/ 2017 Nezha Bros Pictures Company Limited, Le-joy Animation Studio

Si le film demeure hanté, du début à la fin, par un sentiment de marasme social et sentimental, il reste néanmoins baigné par un humour noir bienvenu qui dédramatise les situations les plus anxiogènes. Là où le cinéma nous aurait sans doute amené vers les chemins du drame social glauque ou du polar sans rémission, ? Have a Nice Day ? nous propose une farce moderne brocardant les travers de la société chinoise, où les gens cupides sont, finalement, plus bêtes que méchants. Le rire comme dernière arme face à un monde qui n’a plus de repères ? Si le constat du réalisateur est certes un peu pessimiste, son film ? Have a Nice Day ? n’oublie jamais de nous faire rire, ce qui nous confirme l’idée de Chris Marker selon laquelle ? L’humour est la politesse du désespoir ?.

Jésus Castro-Ortega

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!

  • 庆祝中国人民解放军建军90周年大会 2019-04-15
  • 打房主分房子,而必逼成! 2019-04-15
  • 人民日报70年作品精选 10本书,读懂人民日报70年 2019-04-10
  • 培养细则出炉 士官参谋终于不再是板凳队员了 2019-04-10
  • 今夏Must Have的这条爸爸裤 除了显瘦就是帅 2019-04-10
  • 电视剧《审讯者》第一镜曝光 2019-04-03
  • 千年端午,赓续不绝的传统文化弦歌 2019-04-02
  • 河北省大气环境问题曝光台 2019-04-02
  • 安徽秸秆综合利用产业博览会淮南签约10个项目 2019-04-01
  • 循环园:打造“花园工厂”提升园区环境 2019-04-01
  • 2018年春节 瑞狗迎春 2019-03-28
  • 超出你想象  大胡子“绣郎”斩获刺绣界“奥斯卡”  2019-03-28
  • 那曲教师来取经 把杭州的友谊和教育经验带回雪域高原 2019-03-21
  • 【每日最陕西】NO.1449 西安幼升小反映问题是去年近3倍 上学难层出不穷 2019-03-21
  • 不动产登记全国联网 名下多少套房一查就知道 2019-03-19
  • 120| 848| 287| 415| 880| 696| 859| 36| 181| 497|